Menu
A+ A A-

Comprendre le sommeil pour b…

Comprendre le sommeil pour bien dormir

Un jeune adulte actif sur deux se plaint de ne pas dormir assez, ou de ne pas avoir une qualité de sommeil, incrimine d'abord le souci du travail, ou les soucis personnels. En Europe, une personne sur trois dort mal.

Pénétration : Anatomie de la pénétration

La grossesse nécessite le contact entre ovule et spermatozoïde. L'ovule se place dans les trompes ; le sperme déposé pendant l'éjaculation est placé dans le font vaginal, au contact du col utérin. Cela se passe durant la pénétration vaginale.La pénétration vaginale est un acte conditionné par de nombreux facteurs :
- Érection du pénis : en cas d'excitation sexuelle, le corps caverneux se gorge de sang qui remplit un réseau veineux. Ce remplissage va durer durant l'acte sexuelle, puis le sang quittera ce réseau après l'éjaculation entraînant le retour du pénis à son état de repos. Cette érection est inexistante avant la puberté.
- La disponibilité vaginale : comme montre cette image, le vagin est un conduit musculaire qui commence par la vulve et qui se termine par le col utérin.
L'anatomie du vagin montre que le vagin est un conduit musculaire quasi fermé. L'excitation sexuelle et l'activité hormonale influencent l'ouverture du vagin. La lubrification est indispensable pour assurer une pénétration confortable.

abs11.5 L'anatomie de la pénétration
l'anatomie du pénis explique sa faculté d'érection. Après cette érection, la partie distale du pénis (le gland) sera inséré dans la vulve entre les deux lèvres. Profitant de la lubrification vaginale, le pénis s'insère profondément dans le conduit vaginal.
La longueur du pénis dépasse légèrement la profondeur du vagin.penetration
Les mouvements de va et vient (mouvements copulatoires) permettent de stimuler le clitoris situé à l'entrée du vagin, les parois vaginales, et le col utérin et d'assurer la permanence de la lubrification vaginale.
Cette stimulation varie selon la position sexuelle choisie. L'image montre une pénétration en position verticale ou en position de missionnaire. La position verticale de l'utérus explique la possibilité d'avoir des relations sexuelles durant la grossesse, le pénis n'entre pas dans le col utérin.
L'éjaculation se passe dans la fond du vagin et sur le col utérin. Le pénis dépose dans le fond vaginal et sur le col utérin une quantité de sperme variant de 3-5 ml déposé pendant 7-9 mouvements éjaculatoires. Le col utérin est fermé par un bouchon de mucus nommé la glaire cervicale. Cette glaire est fluide pendant le jours fertiles de la femme. Le sperme s'introduit dans le col utérin et se mélange avec la glaire cervicale. Cette situation permet au sperme de rester fertile durant 2-3 jours. Les spermatozoïdes commencent ensuite leur migration vers les trompes pour féconder l'ovule.
Pendant l'excitation féminine, l'utérus peut réaliser des mouvements d'aspiration aidant le sperme à entrer le col utérin. Certains pensent que l'orgasme féminin joue ce rôle aussi.

abs11.5
Anatomie de la pénétration anale
Le rectum est la partie terminale des colons, il se lie au canal anal par une zone nommée la ligne pectinée.
Cet organe est responsable du transport de matière fécale vers l'anus et son exonération.
Le rectum a la forme d'un tube mesurant 15-20 cm, et de 5-6 cm de large. L'angle ano rectal ( la jonction entre le rectum et l'anus) est ouvert en arrière et mesure 90° au repos.
La paroi rectale est consolidée par les muscles élévateurs de l'anus ; la chemise interne du rectum (la muqueuse qui tapisse cet organe) est fragile.
Le pénis mesurant 12-14 cm. Quand il traverse le canal anal (mesurant 4 cm), la longueur du pénis présent dans le rectum est de 10 -12 cm.
Selon l'angle choisi, le pénis peut toucher la paroi rectale, affectant ainsi la muqueuse rectale.
Si le plaisir du massage prostatique chez les hommes peut justifier une pénétration profonde et inclinée (la prostate est située derrière la paroi antérieure), rien ne justifie une pénétration trop profonde ou des mouvements trop violents.
Il est conseillé d'éviter tout mouvement brusque ou excessif pendant la pénétration anale, d'éviter les pénétrations profondes, et changer l'angle pendant l'acte sexuel afin de ne pas heurter la paroi rectale.

 La pénétration anale passe par 4 étapes gouvernées par les structures anatomiques du canal anal
1 - Intromission : c'est le premier contact entre le gland et l'anus. Le gland écarte les muscles fessiers et se met en contact avec l'anneau anal. L'anneau anal est généralement fermé. L'axe du gland peut être central ou incliné selon la position sexuelle choisie. Le partenaire réceptif ( homme ou femme ) a le contrôle sur l'anneau anal et donc peut se détendre pour permettre le passage du gland.

2- Passage du sphincter externe
A deux centimètres, l'anus est entouré d'un anneau musculaire incomplète nomme le sphincter externe fait par des muscles de type dit strié ( comme les muscles des fesses).
Le partenaire réceptif ( homme ou femme ) a le contrôle sur ces muscles et peut se détendre pour permettre le passage du gland.

3- Passage du sphincter interne
A 3-4 cm, le gland est entré entièrement ou presque se trouve en contact du sphincter interne fait d'un groupe des trois muscles puissants nommes les élévateurs de l'anus liant le canal anal au rectum. Ces muscles sont de type lisse ( comme les muscles des l'estomac ou des intestins). ). Le partenaire réceptif ( homme ou femme ) n'a aucun contrôle sur ce groupe de muscle. Il est possible que la pénétration anale soit douloureuse à ce niveau, voir impossible. Passer en force est un acte extrêmement douloureux.
Pendant ces trois étapes, il est possible pour le partenaire actif de sentir le passage de l'anus. La distinction de passage entre sphincter externe et interne est plus délicate.

4- accès à la cavité rectale
Le pénis mesurant 12-14 cm, traverse le canal anal mesurant 4 cm, le reste de pénis est dans le rectum.
Selon l'angle choisi, le pénis peut toucher la paroi rectale, une paroi fragile et sensible. Si le plaisir de massage prostatique chez les hommes justifie cette pénétration profonde et inclinée ( la prostate est située derrière la paroi antérieure), rien ne justifie une pénétration trop profonde ou des mouvements trop violents .

Nos dossiers