Menu

La nudité en général : définitions

C'est une question difficile en raison des liens entre la nudité et les pratiques corporelles, la nudité et les constructions culturelles, la nudité et l'image du corps et la nudité avec la sexualité. L'origine latine du mot nudité "nudus", terme utilisé chez les Romains pour désigner celui qui ne couvre pas son corps selon les exigences d'une situation donnée.

femme-nue
La définition de la nudité révèle un arbitraire culturel. Pour les peuples premiers, la nudité était considérée comme l'état originel du corps, le corps naturel.

Le petit Robert de la langue française a choisi de définir la nudité par rapport aux vêtements : "qui n'est couvert d'aucun vêtement". Nous pouvons trouver de nombreuses définitions qui assimilent la nudité au dévoilement du sexe : une personne est nue quand ses organes sexuels ne sont pas masqués au regard. Ce genre de définition établit un lien ou un « amalgame » entre nudité et sexualité.

La difficulté de définir la nudité par les organes sexuels est majeure, il est Difficile de bien définir ce qui est un organe sexuel.

Significations multiples de la nudité
- Les vêtements distinguent les personnes, leur sexe, leur classe sociale, la nudité devient un geste d'égalité comme dans le nudisme.
- Certaines approches soulèvent l'importance des vêtements pour distinguer l'homme de l'animal, et plus tard l'homme occidental civilisé des hommes nus moins civilisés. La nudité devient un geste culturel égalitaire et philosophique comme dans le naturisme.
- La nudité joue aussi un rôle important dans la notion de genre, une femme s'habille comme une femme et exerce le rôle féminin dans la société, la nudité trouble cette distinction de genre.
- La nudité est une mise en jeu de nombreuses interactions, de nombreux liens interpersonnels comme le travail, le sport la santé, l'hygiène et la sexualité. Il existe pratiquement un refus universel de la nudité intégrale confondant l'homme et la bête.
- Il existe également une constante anthropologique : la transformation de l'aspect du corps nu, les masques corporels comme les vêtements soulignent cette constante culturelle.
- L'approche religieuse de la nudité varie selon le contexte, la nudité innocente d'Adam et Ève, et la nudité coupable pécheresses des couples adultérins.
- La nudité est un geste spectaculaire, ordinaire, ou banal selon le contexte.
- La relation entre l'intimité et la nudité indique le passage à la sphère privée, les vêtements, ses masques corporels sont destinés au regard public, sont abandonnés dans la sphère privée. Cette distinction de la nudité intime se généralise progressivement à partir de la renaissance.
La nudité intime exige une organisation savante de la vie quotidienne, une distinction précise, et un système de normes. Cette distinction signifie que la nudité intime corporelle n'a rien de naturelle. La nudité devient une construction culturelle.
- La nudité en soi ne signifie rien, simple état d'un corps sans enveloppe. La nudité devient significative dans une situation, dans un contexte. La nudité pour prendre une douche est une nécessité, une banalité, la nudité dans un restaurant, la nudité sur un terrain de foot est une provocation et un exhibitionnisme.
- Le statut de la nudité change selon les sociétés et les cultures dominantes, la nudité sociale en Europe tend à se diffuser sur les plages et dans les piscines dans sa forme la plus étendue incluant la nudité de seins féminins. Cependant il n'existe pas de lieux autorisant une nudité intégrale sauf convention entre pratiquants.

Référence:

Vern L. Bullough, Bonnie Bullough : Human Sexuality: An Encyclopedia,1994
Suzanne G. Frayser, Thomas J. Whitby: Studies in Human Sexuality: A Selected Guide, 1995